Aller au contenu

Rendez-vous salarial du 16 octobre 2017

Sur le PPCR on retiendra d’abord que si les décrets PPCR seront bien tous publiés d’ici à la fin de cette année, les dates de mises en œuvre seront décalées d’un an. En dépit des protestations des OS, le ministre a fermé toute hypothèse d’annulation de la décision gouvernementale sur cette matière.

Darmanin – annonces rendez-salarial

2017 10 16 compte rendu RV salarial

Régime indemnitaire – PATS

RIFSEEP

La première réunion s’est tenue le 12 octobre. La direction du SDIS a fait une présentation du dispositif réglementaire sans pour autant communiquer le projet propre au SDIS. Ce dernier sera transmis pour la prochaine réunion, soit le 19 octobre.

Le calendrier a également été  présenté : passage du dossier en comité technique du 20 novembre 2017. Cela laisse  un peu plus d’un mois de concertation !

Les représentants du personnel ont demandé en séance auprès du DRH un report du dossier, afin de pouvoir élaborer des propositions cohérentes.

Le RIFSEEP concerne, au SDIS de la Gironde,  430 agents.

 

 

 

 

Régime indemnitaire – PATS

Dans le cadre du RIFSEEP, le SDIS a initié des groupes de travail sur la mise en place de ce nouveau régime indemnitaire.

Cela concerne la totalité des agents des filières administrative, technique et médico-social. 3 dates sont d’ors et déjà fixées : 12, 19 et 26 octobre. Pour le 12 octobre, le SDIS de la Gironde a communiqué les éléments réglementaires, sans apporter d’éléments sur le projet du SDIS.

Madame Sandra Garcia (filière administrative) et Monsieur Olivier Navas (filière technique) ont été désignées pour représenter la CFDT Interco 33 section SDIS 33 pour ce groupe de travail.

 

 

 

 

 

Avis d’appel à mobilité pour les SPP

Appel à mobilité pour 25  postes vacants ouverts aux agents du groupement CTA-CODIS des grades de sergent, caporal-chef et caporal, et aux agents des groupements territoriaux des grades de caporal et caporal-chef, ayant accompli une durée minimale attendue dans leur affectation.

Les candidatures doivent être transmises au plus tard le 16 octobre 2017Avis de vacance de postes GRH 2017_074

CHSCT : demande d’enquête

Le 15 septembre, les représentants du personnel CFDT Interco 33 section SDIS 33 au CHSCT ont fait une demande d’enquête suite au décès sur le CIS d’Ambes. 

Les représentants du personnel  CFDT Interco 33 section SDIS 33 au comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail, ont été informés du décès d’un agent du SDIS de la Gironde intervenu dans les locaux du centre de secours d’Ambès et découvert par des agents en garde sur ce centre (en juillet).

Il nous semble nécessaire de mettre en place une analyse approfondie de cet événement sur l’impact indéniable auprès des agents. Celle-ci pourrait être réalisée par le CHSCT ou confiée par celui-ci à un expert agréé : l’article 41 du décret n°85-605 ouvre la possibilité de diligenter une telle démarche.

A ce titre, nous demandons par ce courrier, le déclenchement d’une enquête par le CHSCT afin de permettre de dégager les orientations à prendre pour une réelle politique de prévention sur ce domaine.

Nous souhaitons ainsi attirer l’attention de la Direction du SDIS de la Gironde sur la nécessité aujourd’hui d’initier au sein de l’établissement une démarche globale adaptée, incontournable pour l’avenir. Dès lors, la mise en place d’une cellule de veille RPS pour les agents concernés – laquelle pourrait par exemple permettre une orientation vers des structures de prise en charge autres que celle du SDIS de la Gironde – nous parait nécessaire.

C’est pourquoi, nous demandons la création rapide d’un groupe de travail sur ce thème afin de faire face avec efficacité et sans tabou à la survenance de tels évènements au sein de l’établissement.

Demande d’enquête auprès du Président du CHSCT en pdf

Cette même demande a été fait au secrétaire du CHSCTDemande d’enquête auprès du secrétaire du CHSCT en pdf

Le SDIS de la Gironde a refusé, une nouvelle fois, cette demande d’enquête. Ce refus amène la CFDT Interco 33 section SDIS 33 à s’interroger sur l’existence de la délégation au directeur par le Président du CHSCT.

Réponse du directeur départemental pour le Président du SDIS 33

Courrier intersyndical CAP catégorie C SPP

Courrier intersyndical CAP C

Ce courrier, signé par toutes les organisations syndicales du SDIS, a été envoyé ce jeudi 22 au Président du Conseil
d’Administration du SDIS de la Gironde.

Nous, représentants du personnel – CFDT, CGT, FA, SNSPP-PATS FO, SUD, UNSA – demandons au SDIS de la Gironde :

 de mettre en place un nouveau cycle complet de mobilité et de nomination pour le
deuxième semestre 2017, avec une validation en commission administrative au
plus tard en décembre 2017
 de procéder à la nomination de tous les agents titulaires des unités de valeurs
évoquées précédemment au grade de sergent « chef d’agrès une équipe » et au
grade d’adjudant « chef d’agrès tout engin »
 de prévoir des ratios à 100 % et de nommer en conséquence pendant la durée de
la période transitoire.

 

Compte rendu de la réunion du 13 juin sur la nouvelle chaîne de commandement du GCE

Chaîne de commandement du GCE

Le 13 juin se tenait à Ornano une réunion sur la nouvelle chaîne de commandement du GCE, à l’initiative de la Direction. Cette nouvelle organisation sera mise en place dès le 4 septembre 2017 pour essai.

Cette manœuvre a pour but de dé-stratifier les couches de commandement sur opération (un chef d’agrès fourgon dispose des mêmes qualifications qu’un chef de garde et qu’un OPS), afin de tenter d’unifier cette gestion vis-à-vis du reste du département, soit hors du GCE, La direction s’est engagée à recevoir de nouveau l’ensemble des organisations syndicales, mi-octobre, afin de faire un point sur ce 1er mois et demi d’essai, avant validation définitive en Comité Technique  « à l’automne ».

Lors de cette information, il est ressorti que :

  • BOB ( Benauge / Ornano / Bruges) conserve ses chefs de garde H24
  • la périphérie ( Bassens / St Medard / Villenave / Merignac) perd ses chefs de garde H24

La métropole est redécoupée en 4 secteurs d’intervention :

  • Benauge : ensemble de la rive droite 
  • Villenave : secteur Villenave et Merignac
  • Bruges : secteur Bruges et St Medard
  • Ornano : secteur Ornano

Les chefs de garde du BOB peuvent être amenés à intervenir hors BOB, en carence des autres chefs de garde périphériques. Il restera toujours un réservoir d’officier d’astreinte en cas de grosses carences ou d’événements particuliers (9 officiers de centres sur le BOB).

Pour les centres qui perdent leurs chefs de garde, les officiers de centre feront office de chefs de garde mais sans être réellement inclus au sein de la garde… ils seront là pour assurer un rôle de management, du lundi au vendredi seulement.

Dernier point, il se peut qu’épisodiquement pour des événements à caractère particuliers, des chefs de garde soient remis dans les centres n’ayant plus de chefs de garde.

Communiqué CAP PATS catégorie A

Une commission administrative paritaire PATS catégorie A s’est tenue le 28 mars 2017.

Cette instance faisait  suite au report de la séance prévue initialement le 27 février 2017, décalée au regard du contenu incomplet et erroné du dossier initial transmis aux représentants du personnel par l’administration. Le dossier pour la CAP du 28 mars était complet, pour la catégorie A.  Continuer la lecture